Buts

Les buts de la Franc-maçonnerie :

  • Rassembler des personnes très différentes autour d’un même idéal;
  • Leur demander d’être solidaires les unes envers les autres et d’étendre cette solidarité aux autres êtres humains;
  • Rassembler ce qui est épars afin de mieux réfléchir et agir ensemble.

Voilà les objectifs de la Franc-maçonnerie, un des rares mouvements à miser autant sur le développement individuel, spirituel, psychologique ou moral que sur une réflexion sur la société.

Ce que la Franc-maçonnerie n’est pas…

Il ne s’agit ni d’une secte, ni d’une religion, ni d’un club social, ni d’une chambre de commerce, ni d’une thérapie.

Le secret maçonnique

Depuis son origine, la Franc-maçonnerie a souvent été qualifiée de « société secrète ».

Si certains francs-maçons souhaitent continuer à rester secrets sur leur appartenance maçonnique, c’est à cause des interprétations erronées par des esprits étroits, intolérants, extrémistes voire intégristes, qui donnent de la Franc-maçonnerie une fausse image susceptible de leur nuire.

Si chaque Franc-maçon a la possibilité de se faire connaître en tant que tel, il ne peut, en aucun cas dévoiler la qualité maçonnique des autres membres

Par conséquent, la Franc-maçonnerie est principalement discrète.

Les thèmes que nous abordons

De quoi parlons-nous lors d’une Tenue?

Les thèmes sont variés et divisés en deux catégories distinctes au départ.

Dans un premier temps, chacun est appelé à aborder la symbolique qui lui est proposée. Divers outils utilisés par les maçons opératifs sont présentés au néophyte dès son entrée en Loge. Par la suite, il sera appelé à y réfléchir et à partager avec les autres Francs-maçons de sa Loge, les différentes interprétations et utilisations qu’il en fait dans sa vie de tous les jours.

Deuxièmement, des sujets sociaux sont aussi discutés en Loge afin de partager des opinions, souvent contraires, et remettre en question des idées préconçues, l’objectif  étant de confronter nos idées.

Finalement, le vrai défi est de joindre les deux aspects, symbolique et social, dans notre réflexion.