Principes et Devoirs

Liberté, Égalité, Fraternité

La devise de la Franc-maçonnerie libérale «Liberté, égalité, fraternité» résume bien ses principes. L’individu doit être libre dans une société libre, égalitaire et solidaire. La Franc-maçonnerie s’oppose aux dictatures et à toute forme de fanatisme, là s’arrête sa tolérance. Entre les individus, quelle que soit leur classe sociale, leur ethnie, leur sexe, leur orientation sexuelle, leur handicap, la Franc-maçonnerie prône l’égalité des droits et des chances.

Ses membres s’opposent à tout parti raciste, sexiste, ou autrement discriminatoire.

La Franc-maçonnerie considère que la solidarité entre les êtres humains est ce qui leur permet de mieux travailler et de trouver une solution aux divers problèmes individuels ou collectifs qu’ils peuvent rencontrer.

Dans un groupe maçonnique :

  • on ne fait aucune distinction sociale ou intellectuelle entre les individus;
  • on respecte la liberté de conscience de chacun;
  • on rassemble des gens très différents, ce qui est une façon de représenter la variété du monde et de permettre un apprentissage pratique de la tolérance;
  • on y rencontre des gens qu’on n’aurait pas connus dans son milieu familial ou professionnel;
  • on a la possibilité de s’enrichir au contact de ces personnalités diverses, réunies sur une base égalitaire et solidaire, tournées vers le même idéal.

Le désir de justice qui anime les membres de la Franc-maçonnerie s’accompagne de la conviction que tout est perfectible: les être humains comme les sociétés et les lois qui les régissent. Il est du devoir de chacun de s’améliorer et de contribuer à l’amélioration de la société, en prenant des moyens concrets pour réaliser ce double idéal.

Sur le plan politique, « Le Droit Humain» ne prend aucune position officielle. Ses membres sont entièrement libres de leur choix. Ne sont pas admis ceux qui prônent des idéologies intolérantes ou discriminatoires. Les Francs-maçons cherchent, ils ne prétendent pas avoir trouvé toutes les réponses. La Franc-maçonnerie n’est pas une fin en soi mais un moyen, sous le signe des valeurs suivantes:

  • tolérance
  • liberté,
  • égalité
  • fraternité

Devoirs

Le devoir du Franc-maçon consiste à servir l’humanité de manière non égoïste, en excluant toute forme de profit personnel ou de promotion personnelle.

L’œuvre du « DROIT HUMAIN » n’est pas achevée, et tous les humains sont conviés à y participer.

Plus d’un siècle après sa naissance, la déclaration de ses membres fondateurs demeure toujours d’actualité : « La Franc-maçonnerie mixte n’est pas un nouveau culte mais une philosophie humaine qui entend rester sur le terrain social humain. «Le Droit Humain» prône la paix entre les peuples de toute la terre, la liberté, l’égalité et la fraternité».