Wolfgang Amadeus Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart

La Loge a été fondée en l’an 1996 grâce au grand effort de son premier président Ramón Jiménez, qui a obtenu une lettre patente de la Grande Loge du Canada pour pouvoir commencer ses travaux.

Ramón avait été initié au Chili dans une loge du D.H. C’est la raison pour laquelle il voulait que les latino-américains qui habitaient Montréal aient l’occasion de recevoir les enseignements de la maçonnerie dans leur langue maternelle, l’espagnol.

Ramón Jiménez est décédé (Qu’il repose en paix) et nous nous en souviendrons toujours comme le pionnier de la maçonnerie latino-américaine à Montréal. Actuellement, l’un de ses neveux est membre de notre loge.

Pour poursuive avec notre histoire, en 1999, en raison de désaccords d’ordre administratif avec la Grande Loge Nationale du Canada, notre loge décide d’abandonner sa tutelle et de devenir une loge indépendante. À partir de ce moment, le président de cette époque, mandaté par les membres de Mozart, assume la tâche de chercher la reconnaissance de quelque Grande loge installée au Canada et de cette manière, sortir de la condition de loge non reconnue.

Il trouvera cette reconnaissance en novembre 1999 dans l’Ordre Maçonnique Mixte International «le Droit Humain», qui nous place sous son observation et sa protection. À partir de cette date, la Juridiction Canadienne nomme trois officiers de soutien afin qu’ils aident les nouveaux membres du D. H. de la loge W.A.Mozart dans la pratique et compréhension des us, coutumes, rites et règlements du D.H.

Depuis lors nous sommes la première loge hispanique de l’Ordre du D.H. reconnue au Canada. Pendant cette période d’adaptation, notre président a poursuivi son mandat jusqu’à son terme en juin 2000.

C’est pendant l’année 2003 que nous avons obtenu la Charte définitive de l’Ordre maçonnique Mixte et international le Droit Humain, sous le numéro 1740 et le titre distinctif W.A.Mozart.

Les moments énumérés avant sont les plus importants de notre loge. Nous travaillons au progrès de l’humanité et à la gloire du Grand Architecte de l’Univers. En ce moment nos sommes 22 membres actifs.

Les travaux portent sur des sujets sociaux ou symboliques en rapport avec la franc-maçonnerie.

Le D.H. se distingue de la Maçonnerie traditionnelle dans le fait que c’est une maçonnerie libérale qui permet l’initiation d’hommes et de femmes libres, leur reconnaissant l’égalité des droits et des devoirs entre les deux genres. Elle réclame et veille à ce que la société respecte les Droits Humains pour qu’il existe ainsi une véritable liberté de culte religieux, d’idéologie politique, d’orientation sexuelle, de non discrimination raciale; enfin, elle proclame l’égalité la plus absolue de tous les êtres humains et elle accepte la croyance ou la non-croyance en un Être suprême.

La franc-maçonnerie traditionnelle et celle du D.H. sont tolérantes. La tolérance est la pierre fondamentale de la Maçonnerie et c’est pourquoi dans nos Ateliers seuls des esprits libres sont admis à participer, des hommes et des femmes avec des bonnes mœurs et compréhensifs, qui respectent ce principe et l’amour fraternel entre les êtres humains. Elle ne permet pas l’entrée aux sectaires ni aux fanatiques d’aucune sorte, parce que la Maçonnerie ne tolère aucune dictature, d’où qu’elle vienne, et n’a aucune compromission avec aucun gouvernement ni système politique.

Ponerse en contacto con la logia Mozart: mozart@droithumaincanada.org